• Art de la table à la Renaissance


    En 2009, le Château de Kerjean (Finistère nord), achevait un cycle de trois années consacré à la Renaissance française, période de notre histoire intermédiaire entre le médieval et le baroque et peut-être insuffisamment connue. Il faut savoir que le terme de "Renaissance" n'est apparu que plus tard...

    Par le biais d'expositions et d'évènements thématiques,  le château a proposé aux visiteurs un aperçu de la société de cette époque. L'an dernier, le thème retenu portait sur les fêtes et réjouissances, dont la danse, la musique et l'art de la table.
    J'ai choisi de développer ici ce dernier sujet car il m'a semblé intéressant de montrer les évolutions vécues par les contemporains des 15e et 16e siècles en France, au niveau de leur vie quotidienne,concernant la façon de se nourrir, de préparer les aliments, sans oublier les codes de bonne conduite, etc...

    LES PRATIQUES ALIMENTAIRES

    A la Renaissance, la découverte de contrées lointaines, notamment les Amériques, permettent d'introduire en occident de nouveaux produits qui seront peu à peu adoptés par les populations. C'est le cas par exemple de la tomate (d'abord  fruit, puis légume), du maïs, de la pomme de terre, du coq d'inde (notre dinde actuelle).
    Jusque là, la viande, met rare et cher, était essentiellement le privilège des classes aisées. Les légumes apparaissaient surtout sur les tables des plus pauvres, du moins quand ils le pouvaient...

    La peinture ci-dessous montre un étal de marché, fort bien pourvu ma foi, où l'on reconnait nombres de fruits et légumes que nous consommons de nos jours :


    Kerjean- expo art table-Marché- 23-07-09
























    Les préparations culinaires, quant à elles, tendent à évoluer vers une amélioration plus "diététique" pourrait-on dire : les épices, très utilisées auparavant, sont un peu moins présentes dans les plats qui deviennent aussi moins lourds. Sous l'influence italienne, les saveurs sucré-salé apparaissent, et les charcuteries et pâtisseries tendent à figurer aux menus des banquets...

    Autre denrée très rare : le sucre. Fort apprécié à la Renaissance, sa consommation se fait surtout sous forme de miel ou de confitures, lesquelles permettent de conserver les fruits en vue de la mauvaise saison.
    Michel de Notre-Dame (Nostradamus) écrit même en 1555 un traité sur l'art de faire les confitures ! Je n'aurais pas imaginé cela !

    A titre d'exemple, quelques idées pour vos futures réceptions...

                                                                                

                                                                                           

    Kerjean--expo-art-table--plats----23-07-09.JPG



    Kerjean- expo art table- cuisine- 23-07-09




























    LA TABLE

    Kerjean- expo art table- 23-07-09- 016



    Lors des fêtes et banquets, des planches posées sur des tréteaux faisant office de tables . Celles-ci étaient recouvertes de nappes blanches souvent "damassées" et l'on distribuait des serviettes aux invités.

    Kerjean- expo art table- 23-07-09- 007





























    Petit à petit, on commence à "mettre le couvert" et des éléments de vaisselle apparaissent sur les tables. En particulier, l'assiette, (en faïence, porcelaine ou métal), se généralise et prend la place du "tranchoir", planche de métal sur laquelle les viandes étaient découpées avant d'être posées sur des tranches de pain bis pour chacun des convives. Ces "tartines" de pain très dense portaient aussi le  nom de tranchoir. A la fin du repas, elles étaient jetées aux chiens... ou distribuées aux pauvres ! On savait faire preuve de générosité à l'époque !

    Au Moyen-age on buvait dans des hanaps ou des cornes. La Renaissance voit apparaitre des timbales ou des verres parfois à pied et en cristal.
    La boisson n'est pas déposée sur les tables mais servie aux participants à l'aide de cruches ou de pichets... Souvent, l'eau parfumée et le vin sont versés dans des fontaines telles que celle-ci en faïence de Saintonge (16e siècle) représentant une forteresse :



    Kerjean- expo art table- Fontaine -23-07-09




    Ci-dessous, quelques éléments de verrerie trouvés lors de fouilles...

    Kerjean- expo art table- 23-07-09
                         







                                                                                                                                            


              Kerjean- expo art table- pichet- 23-07-09                                                                      

           Cruche en terre vernissée et gîte à lièvre datant de 1577

                                                                          Kerjean- expo art table- Faïence- 23-07-09

                 Coupe à fond Bleu de Cobalt, décor vénitien (1520-1530)
                                                                                 


    En ce qui concerne les couverts, nul besoin, puisque l'on mangeait couramment avec ses doigts.... Cependant, Catherine de Médicis apporta dans ses bagages "la fourchette" ! Ustensile tout d'abord réservée à une élite, cette fourchette composée de deux dents très pointues, servait essentiellement pour se servir dans les plats, non pour manger. Elle n'arrivera que très progressivement sur les tables françaises...


    Kerjean- expo art table- fourchettes- 23-07-09



    Avant d'en terminer avec ce sujet, quelques préceptes de bonne conduite à observer lorsque l'on passait à table.... Certains de nos contemporains gagneraient peut-être à les méditer ! Je pense que nous avons fait quelques progrès  en la matière depuis quelques siècles... cependant....


    Kerjean- expo art table- savoir-vivre 1- 23-07-09             Kerjean- expo art table- savoir-vivre- 23-07-09



















    Kerjean- expo art table- savoir-vivre- 23-07-09-





    Kerjean- cuisine- 07-08

     

     

                           La cuisine du Château de Kerjean



    Kerjean- 07-2008Elle est située à gauche de la photo, non loin du puits



























    Il va sans dire que toutes ces évolutions ne se sont pas faites en un jour et toutes les classes sociales n'en ont bénéficié que très progressivement...

    « Janvier au jardin : quoi de neuf ?Mesange à longue queue... »

  • Commentaires

    14
    anne
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 19:57
    bravo ! tout cela est passionnant !
    amitiés Anne
    13
    Anne
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 19:57
    en voila des idées Shuki ! ce n'est jamais ennuyeux pour les personnes
    interessées par le sujet , si le sujet ne plait pas on ne lit pas , un point c'est tout, positivez Shuki !
    amitiés Anne
    12
    Pascale Cornélis
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 19:57

    Bonjour,

    Que d'infos précieuses ! Je suis à la recherche de documents, affiches etc dans le but de concevoir une expo pour la semaine du goût en 2012. Vous m'avez donné des informations très utiles et je vous en remercie. Je me permettrai d'utiliser vos textes (après avoir obtenu votre accord) et je continue mes recherches. Encore merci pour le travail de recherche que vous avez fourni.

    Bien cordialement

    11
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 17:56

    Bonjour Pascale,

    Grand merci pour cette visite, je suis très contente d'avoir pu vous être utile... Je vous donne mon accord pour utiliser mes textes pour votre exposition à la seule condition que vous en citiez la source c'est-à-dire l'adresse de mon blog : http://jardin-de-ville.over-blog.com

    Pour complèter vos recherches vous pouvez aussi aller sur le blog traitant de la Renaissance : http://ferrarreze44.over-blog.com. Vous trouverez dans les liens les articles suivants :

    - Alimentation : histoire du pain ; - Histoire des arts de la table ; - Recettes anciennes (Maitre Chiquart)

    Bonne continuation pour ce travail de longue haleine et bien du succès dans cette entreprise...     Shuki

    10
    Lundi 1er Février 2010 à 17:32
    Contente que tu aies apprécié la visite guidée ! Le lieu et les expos valaient le détour et nous y sommes allés deux ans de suite...
    Bonne soirée
    Shuki
    9
    soe
    Dimanche 31 Janvier 2010 à 22:12
    c'est vraiment une tres belle visite, j'adore les chateaux...
    8
    ai
    Samedi 30 Janvier 2010 à 19:06
    He oui, j'ai parfois comme çà des idées baroques ! Vous faites bien de me remettre la tête à l'endroit ! En tout cas merci pour le commentaire. Et au fait, cet article vous a-t'il intéressée ?
    Bonne soirée Anne
    Shuki
    7
    Vendredi 29 Janvier 2010 à 16:18
    Merci Cathline pour ton passage et l'intérêt porté à cet article. Je ne sais jamais trop s'il est valable ou pas de faire des billets un peu longs, car je me dis que c'est peut-être ennuyeux pour les visiteurs...
    Bonne fin d'après-midi
    Bises
    Shuki
    6
    Vendredi 29 Janvier 2010 à 11:20
    bel article et fort bien documenté et imagé bravo bonne journée bises Cathline
    5
    Jeudi 28 Janvier 2010 à 11:50
    L'histoire de l'alimentation... ce doit être en effet passionnant ! J'espère que mon article ne comporte pas trop d'erreurs... Je me suis basée sur les infos figurant dans l'exposition.
    Bonne journée
    Shuki
    4
    Jeudi 28 Janvier 2010 à 11:47

    Je suis contente que cet article t'ait plu. Peut-être un peu long, je ne sais pas... mais je n'avais pas envie de le diviser.
    Bonne journée ensoleillée si possible
    Shuki

    3
    Jeudi 28 Janvier 2010 à 11:42
    Bonjour Anne,
    Merci pour votre message. Oui c'est assez intéressant comme sujet, mais il m'a fallu tout de même trois jours pour en arriver à bout, compte tenu du travail que cela demande et aussi de mon ordinateur qui fonctionne comme un escargot au galop !
    Belle journée à vous
    Shuki
    2
    Mardi 26 Janvier 2010 à 21:21
    J'ai eu un prof qui était historien de l'alimentation à Rennes (Florent Quellier pour ne pas le citer). Il a écrit plusieurs bouquins sur le sujet, c'est passionnant !
    1
    Mardi 26 Janvier 2010 à 18:49
    superbes ces trouvailles!! et que de détails...merci Shûki
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :