• Belle et résistante : la prêle d'hiver

     

     

    EQUISETUM HYEMALE ou prêle d'hiver est une plante dont le graphisme a un aspect  très contemporain. Ses longues tiges vertes ponctuées de sortes de "noeuds" évoquent un peu les cannes de bambou. De ce fait l'idée de la faire figurer dans notre "coin" japonais est venue tout naturellement et nous l'avons installée près du bassin. Effet très réussi !... Pas pour longtemps hélas, car au bout de quelques mois, des pousses surgissaient partout à bonne distance du pied initial, colonisant rapidement tout le secteur.

     

    Quelle déconvenue et que faire, sinon les arracher et en faire cadeau... Inutile de dire qu'un traitement  radical a été vite employé et notre si belle "envahisseuse" s'est retrouvée emprisonnée dans une coupe qui ma foi, ne lui va pas si mal... Malgré tout, il a fallu du temps pour éradiquer le problème alors conclusion : quand on ne connait pas vraiment une plante, des précautions sont à prendre avant de l'inviter chez soi !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « En se promenant sur les toits... de Chambord !Jardin et compositions florales (MAJ. 03-12-2008) »

  • Commentaires

    28
    Francis
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Bonjour!

    J'ai un petit mot a rajouter sur cette prêle d'hiver...

    Je suis luthier (fabricant d'instrument de musique). Je travailles donc le bois, et j'utilise cette plante peux etre utilisée dans la finition du bois.

    Vous prenez les tiges, les ouvrez, et les faites sécher à plat entre les pages d'un dictionnaire. Une fois séchée, on peut l'utiliser comme un papier abrasif, sur le coté extérieur de la tige. Cela équivaut à un papier abrasif 400 ou 500, qui laisse une surface très lisse!

     

    Voilà!

    27
    Francis
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Pas de problème pour l'article.

    Je fabrique des instruments de la famille des cordes pincées (guitare classique, acoustique, électrique, ukulele, mandoline, etc...)

    26
    marie
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Merci pour ces infos sur la prêle puisque j'envisageais justement de planter le pied que j'avais près d'une mare... je vais donc la "contenir".

    Très belle cette composition japonaise.

    Merci encore.

    cordialement.

    Marie

    25
    William
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Bonjour,

    je viens d'acheter un terrain voisin d'un autre terrain sur lequel il y a cette plante partout. Sans savoir ce que c'était, elle semble effectivement très envahissante. étrange et habitée par des cousins, mais j'ai eu du mal à trouver ce que c'était. j'ai cherché sur google images "plantes sauvages marais" et je l'ai trouvé, la Prêle, puis j'ai trouvé votre site. :)

    Alors, ma question... comment avez-vous fait pour l'éradiquer ? y a t-il des produits? désherber à la main sur notre terrain est inimaginable.

    En vous remerciant :)

    William

    24
    William
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Bonjour Shuki,

    alors on va voir. Bien que le terrain va devoir être retourné pour une construction, j'ai vu que, de toute façon, la prêle repoussait comment du chien-dent. Mon beau-père me conseille du Roundup, mais je dois rechercher quelle sont les conséquences de l'utilisation d'un tel désherbant sur la terre.

    Merci encore... ;)

    William

    23
    William
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Bonjour,

    Alors, après avoir discuté avec un voisin dont le terrain est aussi envahi, la solution serait la suivante sachant que :

    - la prêle ne se répand pas par les racines ni de façon horizontale comme certains bambous.

    - La prêle se reproduit par spores.

    Il faut donc savoir quand la prêle va dégager ses spores à l'apparition des pointes fertiles (début ou fin d'hiver, je ne sais pas encore :) intuitivement, je dirait fin ???) et utiliser un désherbeur thermique.

    Voilà.

    Bonne journée.

    William

    22
    helene
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Alors je possede de la prêle que j'ai ds une vasque assez large et elle végète carrément, je pense que celà vient du fait des aiguilles de pin qui se posent dans ma vasque et rendent le terrain acide? Quel conseil me donnez vous? Pour qu'elle soit plus belle. je viens de couper les tiges marron, et j'ai enlevé le pot de plastique qui abritait la plante ds la vasque ...Merci des conseils!

    En fait je voudrai bien qu'elle soit invasive!

    21
    helene
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    Alors oui la vasque est remplie d'eau(il y en a tjrs eu, il y a tjrs de nouvelles tiges qui poussent mais celà devient rare et les tiges s'espacent. Qu'est- ce que je peux amener pr la rendre plus belle? (de naturel j'entends) Les racines sont assez serrées est-ce normal?La dédoubler signifie la partager?Celà doit faire 4ans que je la possède ainsi.

    Merci pr la réponse;-))

    Hélène

     

    20
    martin
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:03

    bonjour

    j'ai dans mon jardin des prèles je voudrais savoir si elles geles que faut-il faire l'hiver ,merci

    19
    Jeudi 29 Novembre 2012 à 18:23

    Bonsoir Martin,

    La prêle que je possède ne gèle pas l'hiver bien qu'elle ait les pieds dans l'eau. Je ne fais rien de spécial à son sujet. Certaines tiges s'abiment néanmoins et sèchent mais je les taille au printemps et d'autres repoussent. Bonne continuation et merci pour votre visite.    Shuki

    18
    Dimanche 18 Septembre 2011 à 17:51

    Il existe je crois des engrais spécifiques pour les plantes aquatiques. Pour ma part, je ne m'en suis jamais servie, mais cela peut aider. Maintenant, je suppose que vous avez mis de la terre dans le fond de votre vasque car la plante a besoin  de se nourrir. C'est peut-être pour çà que sa croissance diminue, si les réserves s'amenuisent. IL faudrait aussi vérifier les racines car à force il pourrait y avoir un certain pourrissement, mais ce n'est qu'une hypothèse... La dédoubler et replanter chaque partie dans un pot individuel en défaisant les racines,  permettrait également de la renouveler. Comme une sorte de bouturage... car depuis quatre années... Voilà Hélène, je vous souhaite bonne réussite et j'espère que mes modestes conseils de non spécialiste vous seront utiles. Bonne soirée        Shuki

    17
    Samedi 17 Septembre 2011 à 16:58

    Bonjour Helene,

    Merci pour votre message... A propos de votre prêle, vous ne dites pas si la vasque dans laquelle vous l'avez mise est remplie d'eau ou pas, avec de la terre ou non. Car cette plante apprécie justement d'avoir les pieds dans l'eau, ou du moins un terrain humide, bord de rives, bassin, etc... Vous avez sans doute bien fait d'enlever le pot dans lequel elle était car cela a pu freiner son développement. Quant aux aiguilles de pin, je ne sais pas, mais il vaudrait peut-être mieux éviter en effet... La mienne pousse dans un grand pot non percé où j'avais mis de la terre et beaucoup d'eau. Ceci dit il arrive qu'il y ait des tiges brunes, que je coupe et de nouvelles pousses apparaissent au pied. Je pense que cette plante demanderait à être dédoublée au bout de quelques années pour la renouveler... Voilà ce que je peux vous dire concernant ma propre expérience en matière de culture de prêle. Je reste à votre disposition pour en reparler si vous voulez... Bonne soirée      Shuki

    16
    Mercredi 17 Août 2011 à 18:48

    Bonsoir William,

    Je vois que vous êtes toujours en recherche de solution pour éradiquer cette prêle. J'ignore à quel moment les spores sont disséminées dans le sol, sans doute quand les tiges fertiles sont sèches mais je peux me tromper.... Il y a tout de même aussi des rhizomes souterrains à partir desquels apparaissent les tiges stériles (prêle des champs) et cela doit contribuer à la propagation de la plante. Le désherbage thermique est une bonne solution, je l'espère vraiment pour vous...  Bon courage à vous et merci pour l'information      Shuki

    15
    Mardi 14 Juin 2011 à 16:43

    Bonjour William,

    Pour le Roundup, j'avoue que nous sommes résolument contre en ce qui nous concerne. Tous ces herbicvides ne devraient plus être sur le marché à disposition de tout un chacun, c'est trop dangereux pour notre environnement... Ceci dit cela n'engage que moi !! Pour la prêle, si elle très présente sur votre terrain je pense que le fait de le labourer ne l'empêchera pas de repousser mais ce sera déjà mieux que rien. Ensuite, reste l'arrachage manuel et à la longue on ne la revoit plus c'est certain. Mais il faut dire que chez nous nous n'avions qu'une petite zone envahie... Je serais ravie que vous me teniez  au courant de votre histoire... Bon courage     Shuki

    14
    Mercredi 18 Mai 2011 à 19:46

    Bonsoir William,

    J'aimerais bien vous aider au sujet de la prêle qui par ailleurs est une plante très utile, je le précise. Son seul défaut est d'être envahissante. En fait d'éradication, pour nous cela s'est fait manuellement et il s'agissait d'un plant acheté, pas un specimen sauvage. Mais peu importe je pense. Si elle gagne votre terrain de façon intempestive, mieux vaut demander l'avis d'un professionnel spécialisé en produits biologiques (ce serait mieux pour vous) car le moindre petit morceau de racine laissé en terre s'empresse de pousser allègrement ! Elle aime les terrains très humides et si vous avez l'intention de réaliser une pièce d'eau, vous pourriez l'utiliser en la canalisant, ce serait joli.... Bon courage en tout cas et navrée, je n'en sais pas plus          Shuki

    13
    Dimanche 1er Mai 2011 à 18:47

    Bonsoir Marie,

    Merci pour votre passage... Cette prêle est en effet très graphique et intéressante près d'un plan d'eau puisqu'elle vit dans cet élément, dans mon contenant du moins... Seulement elle a tendance à s'évader !   Bonne soirée      Shuki

    12
    Lundi 6 Décembre 2010 à 06:43

    Bonjour Francis

    Très interessant articles avec de belles photos

    Amitiés, Bruno

    11
    Jeudi 2 Décembre 2010 à 16:44

    Merci Francis pour la prêle. Et félicitations pour cette belle petite famille de cordes... Bonne soirée   Shuki

    10
    Mercredi 1er Décembre 2010 à 11:08

    Bonjour Francis, et merci pour cette information très intéressante. J'ignorais totalement l'usage que l'on pouvait faire de la prêle et comme je crois qu'elle peut intéresser aussi certains de mes "aminautes", je vais en faire l'objet d'un petit article, si vous êtes d'accord... Sinon, dites-le moi rapidement.    Bonne journée        Shuki

    PS Quel type d'instrument fabriquez-vous ?

    9
    Samedi 13 Décembre 2008 à 12:30
    coucou! je suis allée vérifier sur le blog de Monique: tout est en place pour le curseur: je le vois bien! je vois que toi aussi, tu a changé le look de base de ton blog!! ;)
    8
    Mardi 9 Décembre 2008 à 14:42
    wahh c'ets beau
    7
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 15:27
    Essaie d'en prélever un petit fragment et place-le dans un pot, même non percé. J'ai hésité à faire çà, mais apparemment, çà marche...
    6
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 08:10
    J'en vois près de chez moi, dans les endroits plutôt humides. Je la trouve très belle. En pot, je ne savais pas qu'elle pouvait résister. Bon dimanche.
    5
    Samedi 6 Décembre 2008 à 17:09
    Il vaut mieux en effet la cultiver en pot cette prêle, on est plus tranquille !
    4
    Samedi 6 Décembre 2008 à 17:05

    Merci Maëlduin pour toncommentmaire et ta visite. Contente que mes compositions te plaisent, j'y passe parfois beaucoup de temps... Amitiés
    3
    Samedi 6 Décembre 2008 à 14:48
    Toujours autant charmé par tes compositions. La dernière de cet article est particulièrement réussie, très Zen je trouve ! Amicalement,
    2
    Lundi 1er Décembre 2008 à 19:21
    une très jolie plante en tout cas! Je ne savais pas qu'elle pouvait devenir envahissante, je ne me serais pas méfiée non plus!
    1
    Lundi 1er Décembre 2008 à 18:39
    tes photos sont très belles.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :