• En mai, rhodos et clématites se répondent...

    Mai est en général le plus beau mois de l'année en ce qui concerne les floraisons. Mais comme chacun sait,  les années se suivent et ne se ressemblent pas et bien souvent la nature nous réserve des surprises, très bonnes ou pire, vraiment mauvaises. Pour les iris, je peux dire que 2009 est vraiment un mauvais cru : les plus anciens pieds font l'effort de fleurir  mais la plupart produisent surtout du feuillage à n'en plus finir... Décevant, car j'aime particulièrement cette très belle fleur qui porte le nom d'une déesse, celle de l'arc-en-ciel, selon la mythologie grecque...

    Par contre, et revenons à l'objet de cet article, les clématites nous offrent cette fois-ci un  vrai festival. En particulier celle qui porte le nom de "Chrystal fountain", plantée il y a trois ans et qui semblait indécise sur son devenir. En 2008, les fleurs de cette clématite avaient même carrément perdu leur teinte initiale pour présenter des tons verdâtres peu attrayants. La voici cette année :


























































    Une nouvelle venue introduite à l'automne dernier, Mrs Cholmondeley, nous propose sa première floraison. Ses fleurs atteignent presque la taille de 20 cm. Pas mal pour un début...






    Un gros plan montre que le coeur est protégé par une sorte de pétale en réduction :





    La clématite Nelly Moser qui s'épanouit depuis plus de deux semaines, produit simultanément une profusion de tiges et feuillage, ce qu'elle n'a pas l'habitude de faire à cette époque de l'année. Conséquence du froid de l'hiver ? Elle essaie peut-être de rettraper  le temps perdu...

     

     

     

    Autre variété à grandes fleurs, de teinte rouge presque magenta,  "Ville de Lyon". Je la trouve très lumineuse et habituellement elle accompagne heureusement les iris installés à ses pieds. Mais cette année, elle se sent un peu esseulée...


     


























    Pour finir, je voulais vous présenter "Doc", un rhododendron rose, plutôt sympathique et florifère qui a trouvé ses marques dans un grand pot....


     

     

    Une vue rapprochée sur ses inflorescences :

     

     





























    Non, avant d'en terminer, un dernier clic sur celui pour lequel j'ai un faible, le petit Rhodo Yakushimanum "Percy Wiseman" dont les coloris vont du rose soutenu au crème très clair. Il y a longtemps qu'il vit dans le jardin, plus de quinze ans, et il est en train de se "nanifier" ! Est-ce l'âge ou la proximité des arbres en pots, comment savoir  ? Il parait que les rhododendrons détestent la concurrence alors il est possible aussi que d'autres végétaux lui "fassent de l'ombre" et qu'il n'apprécie pas.... Conjectures !

     

     

    A bientôt, "naturellement" vôtre !

    « Dur-dur la vie des parents mésange !Côté nichoir... rien ! »

  • Commentaires

    2
    Mardi 19 Mai 2009 à 19:35
    C'est vrai que la clématite Chrystal Fountain est particulière avec son très beau coeur... les rhodos Yak sont en effet intéressants pour les petits jardins car leur taille est restreinte. Ils vivent à l'état sauvage dans les forêts japonaises mais se plaisent bien chez nous.
    1
    Dimanche 17 Mai 2009 à 10:29
    magnifiques tes clématites...la 1ère est somptueuse!! très beaux aussi tes rhodos . je crois que les rhodos yack restent de toute façon plus petits que les autres, il a peut-être atteint sa taille définitive?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :