• Nos compagnons familiers :Verdiers, mésanges, Accenteurs, etc...


    Nos amis familiers continuent de fréquenter assidûment les zones de nourrissage mises à leur disposition dans le jardin. Les mésanges et verdiers sont les plus présents cet hiver, ainsi que les pinsons et les accenteurs mouchet, sans oublier les merles qui ramassent les miettes tombées des mangeoires... Ci-après quelques photos réalisées ces jours-ci :


    Verdier--26-02-10-010.jpg

     Verdier--26-02-10-013.jpg

     



























    Trop mignon ce Verdier, on dirait qu'il pose pour le photographe...


    Son gros bec lui permet de casser les graines de tournesol sans quitter la mangeoire où il stationne tant qu'il n'est pas rassasié :

    Verdier-01-03-10-021.jpg




    Verdier-01-03-10-022.jpg

























    Un oiseau dont je ne parle pas souvent, le Merle, est pourtant un habitué du jardin, sa spécialité est de gratter un peu partout, voire de détruire carrément certaines plantations, ce qui m'agace prodigieusement ! Mais un bon point pour lui, il siffle admirablement et son chant est agréable à entendre. Une année, nous avons même eu un specimen que nous avons surnommé "le dragueur" vu la façon qu'il avait d'émettre une suite de note absolument admiratives comme font parfois certains individus de sexe masculin à la vue d'une jolie fille ! Vous voyez ce que je veux dire...

    Merle-noir--01-03-10-010.jpg

     

    Un autre oiseau que j'ai déjà évoqué, l'Accenteur Mouchet, vient quotidiennement se restaurer lui aussi. Il préfère généralement manger au sol plutôt que sur les mangeoires :


    Accenteur- 02-01-10 029   


























    Accenteur--4-02-10--003.jpg

      

     

    A présent, quelques clichés de mésanges, toujours perchées celles-ci...

    mesange-ch.-26-02-10-014.jpg

     

    Voici une Charbonnière, sans équivoque, mais pour la suivante, j'ai un peu hésité car si elle possède les caractéristiques de cette espèce (joues blanches, cravate noire), en revanche son ventre est presque blanc. Peut-être s'agit-il d'une femelle, moins colorée que les mâles...



    Mesange-charb.-26-02-10-003.jpg


    Mesange-ch.-16-0210-013.jpg
      

                                               

    Mesange-ch.-16-0210-014.jpg

     

     



    Mesange-charb.-26-02-10-005.jpg


    Ce jour-là, il faisait très beau et cette jolie petite mésange "chantonnait" doucement appréciant sans doute ce moment privilégié....


    Plus loin une mésange à longue queue se balançait, aggripée à une boule de graisse :


    M-longue-q.-16-02-10---012.jpg





























    Je dois rendre hommage à mon mari qui, bien souvent, patiente de longs moments dans le jardin afin de nous offrir des moments de plaisir....

    Ainsi s'achève mon 200ème article....

    « Zoom sur les hellebores....Vues sur Camellia.... »

  • Commentaires

    11
    anne
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 19:56
    merci à vous et à votre mari de nous montrer ces charmants et trop mignons oiseaux , comme vous le dites , et plaise au ciel que nous n'ayons jamais un printemps silencieux ( titre du célèbre livre écrit par R.Carson en 1963 sur les effets destructeurs des pesticides sur l'environnement et particulièrement sur les oiseaux )
    10
    Samedi 6 Mars 2010 à 19:51

    Bonsoir Catherine,
    Tu sais, j'avais créé cette communauté parce que je ne savais jamais où placer mes articles. Mais ne t'inquiètes pas ce n'est pas grave si tu n'y mets pas tes oiseaux... C'est vrai que la qualité des photos est meilleure lorsqu'on peut les faire dehors, mais quand il fait froid ce n'est pas évident de rester planté dans le jardin à attendre !

    En tout cas merci pour ton message et aussi ton avis sur ma mesange au ventre un peu "fade". Je pense aussi que c'est une charbonnière, peut-être femelle...

    Je te souhaite une très bonne soirée et à bientôt sur nos blogs

    Shuki

    9
    Samedi 6 Mars 2010 à 18:32
    Bonsoir Shuki. Comme tu l'auras remarqué, j'ai délaissé ta communauté... Je me suis inscrite dans une autre plus spécialisée sur les oiseaux, mais je publierai dans la tienne lorsque je rencontrerai d'autres petits animaux de nos jardins. Ce que j'espère bien.
    Tes photos sont superbes et vraiment très nettes. J'imagine que tu les as prises à l'extérieur. Les miennes sont faites de l'intérieur et ce n'est pas toujours idéal pour la qualité. Je pense que ta mésange mystère est une charbonnière, un "peu décolorée". Car les autres, genre boréale ou noire, n'ont pas de ligne noire sous le ventre. Je te souhaite un bon week-end. Catherine
    8
    Vendredi 5 Mars 2010 à 18:33
    En fait, il faut beaucoup de patience et de longs moments d'attente l'oeil rivé à l'objectif sans bouger. Il faut que les oiseaux considèrent que tu fais partie du paysage ! ! Pas évident du tout ! Mais si tu t'y mets vraiment, tu vas y arriver....
    A bientôt Soe
    Shuki
    7
    Vendredi 5 Mars 2010 à 12:00
    a vraiment je ne sais pas comment vous faites toutes pour prendre les oiseaux du jardin en photo, qu'en j'arrive a en voir un je n'ai jamais mon APN, et donc oups !!! ils s'en vont.... j'ai pourtant un zoom adéquate, qui se pose plutot sur un trepied car il est lourd mais le temps de le monter... le jardin se vide... tes photos sont vraiment tres belles...
    6
    Mercredi 3 Mars 2010 à 16:23
    félicitations pour ces photos superbes..et pour ce 200ème article!!un beau nombre!!
    5
    Mercredi 3 Mars 2010 à 16:21
    Heu, non je ne pense pas ! si tous les oiseaux du secteur trouvaient refuge dans le jardin, nous aurions quelques difficultés.... ceci dit il y en a pas mal tout de même. Tout à l'heure j'ai apperçu une mésange qui vient rarement, c'est peut-être une nonette...
    4
    Mardi 2 Mars 2010 à 22:02
    c'est un paradis sur terre chez toi... les oiseaux se réfugient tous dans ton jardin ????
    3
    Mardi 2 Mars 2010 à 18:55
    Bonsoir Bourlingue,
    Merci pour les félicitations, çà fait toujours plaisir ! Oui le printemps approche mais il ne fait pas bien chaud encore...
    Bonne soirée à toi
    2
    Mardi 2 Mars 2010 à 18:53
    Merci Anne pour votre message. Je ne connaissais pas cet ouvrage sur le printemps silencieux mais il me rappelle une promenade effectuée sur la côte du Morbihan quelques mois après la dernière marée  noire : plus d'oiseaux de mer ni cris des mouettes. J'avais été très frappée par ce bord de mer anormalement et tristement "silencieux"...
    1
    Mardi 2 Mars 2010 à 08:43
    Double félicitations pour le maris photographe et le 200 éme
    le soleil est là bonne journée
    le seringuat commence à avoir des feuilles
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :