• Secourir une oie... suite navrante !

     

     

     

    Nombre d'entre vous ont réagi face à la détresse d'une oie dont j'ai raconté la fâcheuse mésaventure il y a quelques jours... Je les en remercie bien vivement... 

     

    Depuis, de nombreux échanges ont eu lieu entre différents services (dont le Parc de Brière qui nous a soutenu dans cette action) et nous, mais la situation reste inchangée pour l'oiseau concerné tandis que sa blessure continue d'évoluer.

     

    Je ne dis pas que rien n'a été fait puisque les services municipaux dont finalement cette oie dépend, ont à plusieurs reprises tenté de la capturer, sans succès à ce jour... Je précise que cette oie, que nous pensions "sauvage" est en réalité considérée comme "domestique" par la réglementation (oie grise), selon le responsable de la faune sauvage à l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage de Bretagne et Pays de Loire (conseil de Violette). De ce fait, les Services de la Mairie sont seuls habilités à s'en occuper !

     

    Plusieurs fois dans la semaine, nous sommes retournés voir les oies et hier soir, celle  qui est blessée nous a semblé plus affaiblie, voire un peu amaigrie et elle avait davantage de difficultés à voler du plan d'eau sur la berge. Cela nous a décidés à nous rendre au Parc animalier situé dans une commune voisine et spécialisé dans les oiseaux aquatiques, situé dans une commune voisine. 

     

    Le responsable animalier, nullement affolé par cette histoire, nous a expliqué, exemple à l'appui, que ce genre de problème se produit fréquemment dans le parc, notamment suite au baguage des oiseaux et qu'en fait, il ne faut rien faire car au bout d'un certain temps, "la patte tombe toute seule" en raison de la gangrène humide qui s'installe inévitablement ! En outre, si l'on essaie d'attraper l'animal, on va le faire souffrir davantage d'une part, et d'autre part, un vétérinaire ne fera rien d'autre que lui couper la patte ou pire l'euthanasier !! Le mieux donc en l'occurrence, est d'attendre... au prix de quelles souffrances pour l'oiseau, l'histoire ne le dit pas !

     

    Bref,  que l'on agisse ou pas, au pire l'oie va mourir, au mieux elle va rester handicapée ...Cruel dilemne non ?

     

    Pour finir, il nous a conseillé de nourrir cette oie avec du blé afin qu'elle reprenne des forces... ce que nous nous sommes empressés de faire aussitôt . Nous avons alors  pu constater que la pauvre bête était très affamée, logique puisque elle ne peut plus se déplacer pour se nourrir correctement.  A ce propos, je voulais ajouter qu'en matière de nourriture, le pain sec n'est pas du tout adapté pour ces oiseaux chez qui il provoque des problèmes de santé parfois graves (info donnée par le responsable du parc).

     

    Voici quelques photos de l'oie prises hier soir :

     

    Oie-blessee--28-07-12-014.jpg

     

     

    Oie-blessee-28-07-12-015.jpg

     

     

    Oie-blessee-28-07-12-020.jpg

     

     

    Oie-blessee-28-07-12-021.jpg

     

     

    Oie-blessee--28-07-12-027.jpg

     

     

    Ah ! un dernier petit mot, il parait que cette histoire "fait le tour du département" !! nous a-t-on dit avec un certain amusement...

    Personnellement, je m'en moque éperdument car si cela a pu sensibiliser quelques personnes à la protection animale, c'est toujours çà de gagné !!

     

     

     

    « Secourir une oie sauvage....Fleurs du jardin en juin & juillet... »

  • Commentaires

    13
    Gaïa
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 19:43

    C'est ailleurs qu'on devrait leur placer un fil à certains et attendre que ça tombe ! Je suis étonnée qu'il n'y ait rien eu à faire ! En tous cas merci à toi de t'en être préoccupé et de la nourrir .Bisous.

    12
    Jeudi 2 Août 2012 à 11:56

    Merci Soé de te préoccuper de "notre" oie... C'est vrai qu'il y aurait peut-être eu d'autres techniques pour l'attraper. Les pompiers lundi soir étaient munis d'un lasso mais tu penses,  pas folle la guêpe, elle ne quittait pas le bord et s'envolait au moindre geste... Ce matin nous sommes retournés la voir pour lui donner à manger. Elle semble s'adapter à la situation et à son handicap, elle se déplace "à cloche-patte" en s'aidant des ailes et se régale avec le blé qui lui a redonné du tonus. Sa patte est dans état stationnaire autant qu'on puisse en juger et elle est toujours avec son groupe. Voilà pour les dernières nouvelles... Passe une bonne journée, à bientôt, Bises    Shuki

    11
    Jeudi 2 Août 2012 à 11:37

    Je l'espère aussi... Ce matin nous l'avons vue toujours en compagnie du groupe, elle semble s'adapter à son handicap et se régale avec le blé que nous distribuons. On verra bien... Merci pour ta visite, bonne journée       Shuki

    10
    Jeudi 2 Août 2012 à 11:15

    pauvre bête...j'espèrequ'elle va s'en remettre. Bon courage à toi .

    9
    soe
    Jeudi 2 Août 2012 à 00:05

    Ton responsable animalier est un C... !!! Un vétérinaire ne lui couperai pas la patte ni l'euthanasier, sauf si c'est un barbare... j'ai discuté du cas de cette oie, avec le difficulté de l'attrapé, avecun chasseur, étonnant, mais il m'a dit qu'il faudrait essayé comme un genre de piege style collet posé au sol, et pourquoi pas l'endormir, ca c'est moi que le dit, je ne sais pas si c'est possible chez cet animal, vendredi je vais chez mon véto qui fait beaucoup de sauvetages je lui demanderai si c'est possible sur une oie .... crois moi elle souffre, les animaux sont comme nous... pr contre c'est vrai il faut lui donner du blé.... gros bisous

    8
    Mercredi 1er Août 2012 à 11:55

    Bonjour Sylvaine,

    Il y aurait peut-être eu amputation par le vétérinaire missionné par la LPO mais il fallait attraper l'oiseau et le lui amener ! Cela n'a pas été possible, l'ultime tentative de lundi soir avec l'aide de pompiers s'est avérée totalement inefficace car l'oiseau était très inquiet et méfiant... Dommage pour lui mais nous ne pouvons pas faire plus à ce sujet. Bien entendu nous allons continuer d'aller voir ce qui se passe avec du blé dans les poches !

    J'espère que ton problème dentaire s'est résolu, la parodontite est extrêmement pénible à soigner, ma fille ainée en souffre aussi... Bon courage à toi et merci pour ton commentaire.

    Shuki

    7
    Mercredi 1er Août 2012 à 11:41

    Bonjour Violette,

    Je voulais te dire que nous avons refait une tentative de capture lundi soir avec deux pompiers armés d'un lasso et nous d'un grand drap... Pas plus efficace car cette oie est devenue très méfiante, même si elle accepte de venir picorer le blé qu'on lui apporte. Dès qu'on s'approche elle s'envole vers l'eau... donc comme tu dis, à moins de pouvoir l'anesthésier, c'est mission impossible ! Nous continuerons notre surveillance c'est out ce que nous pouvons faire... En attendant merci pour tes messages de soutien et tes conseils, et gros bisous d'aujourd'hui !    Shuki

    6
    Mercredi 1er Août 2012 à 11:33

    Nous avons vraiment tout tenté des dix derniers jours pour cet oiseau hélas impossible à capturer comme je viens de l'expliquer à Cricri... Notre seul espoir est que l'oie puisse continuer à vivre même avec ce handicap. Merci Gaïa pour ton message, très bonne journée      Shuki

    5
    Mercredi 1er Août 2012 à 11:30

    Bonjour Cricri, merci de t'intéresser à cette histoire qui finalement tourne court. Nous avons en effet effectué de nouvelles tentatives de capture lundi soir en compagnie de deux pompiers mais l'oiseau, devenu très méfiant, s'est envolé sur le plan d'eau à chaque fois... Cette fois, nous abandonnons la partie à ce sujet mais nous continuerons de surveiller ce qui se passe autant que nous pourrons. Espérons que le handicap de cette oie lui permettra quand même de survivre mais là c'est l'avenir qui le dira... Bonne journée à toi       Shuki

    4
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 23:25

    C'est navrant ! Comme tu le dis justement c'est un cruel dilemme.

    Si elle est condamnée, lui donner des forces, c'est aussi prolonger son agonie...

    Si elle survit, sait-on dans quelle condition elle pourra se nourrir et se défendre de ses congénères dans les querelles qui ne manqueront pas de se produire ?

    Cette histoire de pain, les gens ne veulent pas l'entendre. Pour eux c'est un jeu. Ce qu'il adviendra des animaux ne les intéresse pas.

    Merci Shuki de nous donner des nouvelles mais cette patte est vraiment vilaine, la pauvre bête ne peut que souffrir.

    Bisous et bonne nuit

    3
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 22:11

    Bonsoir Shuki,

    Et oui c'est vrai, le pain est très mauvais....mais quand j'explique ça aux gens autour de point d'eau, ils s'en fichent ou pire disent qu'ils sont habitués de toutes façons... bref pour parler animal (même si je n'aime pas comparer les animaux aux humains car ils ne le méritent pas et ne le mériteront jamais je pense) un âne, on n'en fait pas un cheval de course !

    C'est étrange que cette situation se produise après un baguage d'oiseau. car pas de baguage sans responsable du Muséum et ce n'est pas le genre de personne a laisser ses filets ou déchets.... ??? Bon....

    Hé à moins de lui envoyer une flêche anesthésiante, l'attrapper est très difficile comme je t'ai dis. Alors voir si elle reprend un peu de force avec le blé pour s'en sortir, mais la fin n'est pas réjouissante

    Merci Shuki de vous occuper d'elle.

    Bisous bisous

    2
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 21:00

    Pauvre bête ! Je suis surprise que les protections d'oiseaux ne tentent pas de l'attraper car même si la patte est perdue, l'amputation a lieu sous anesthésie et ensuite les soins permettent à l'animal de ne pas souffrir.

    Cela me rappelle ma molaire qui a été arrachée le mois dernier. J'ai d'abord cru que j'avais un abcès, comme j'ai une parodontite depuis vingt ans, ce m'arrive souvent, mais comme j'avais de plus en plus mal, j'ai été voir le dentiste. En fait, les deux racines étaient cassées et il m'a dit qu'il fallait l'enlever car elle allait "mourir" très lentement en me faisant souffrir affreusement. C'est un peu ce qui va se passer pour ce pauvre animal.

    1
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 20:51

    on va lui placer un fil autour de la jambe au "responsable du parc " et puis attendre qu'elle tombe, on lui demandera ensuite ce qu'il ressent  ????????????

    c'est bien de la nourrir, elle va avoir besoin de force la pauvre !

    bonne continuation, merci de nous tenir informer de la suite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :