•  

     

    Un nouvel article consacré aux serres du Jardin des Plantes de Paris, et cette fois-ci concernant les zones désertiques de la planète.

     

    Là on découvre à quel point les plantes ont su s'adapter à ces milieux inhospitaliers et peu propices à la vie : pluies rarissimes, soleil de plomb y règnent en maîtres...

     

    Et pourtant ! Grâce à un pouvoir d'adaptation particulièrement développé, la végétation  des zones arides a su tirer parti du peu qui lui est offert par la nature, c'est-à-dire l'eau... Et pour çà, tous les moyens sont bons.

     

    Certaines plantes sont par exemple dépourvues de feuilles :

     

    Serre-zones-arides--16-11-10IMG_1176.JPG

     

     

     

     

     

    ... à moins que celles-ci ne deviennent poils, duvet, aiguilles ou épines afin de limiter l'évaporation et piéger la moindre rosée...

     

     

     

    Serre-zones-arides-16-11-10-IMG_1180.JPG                Cactees-Serre-zones-arides-16-11-10--324.jpg

          Cactus-Serre-zones-arides-16-11-10-IMG_1195.JPG                                                        

                                                                                                                                                                                                                               

             Cactee-Serre-zones-arides-16-11-10-IMG_1198.JPG                                                                                                                                                                                                                   

     

                     

                              

               

            

                             

           

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                             

                                                                                                                               Cactee-serre zones arides-16-11-10- 1196

     

           Cactees---Serre-zones-arides--16-11-10--323-copie-1.jpg                                                                                                         

     

     

    Cactees---Serre-zones-arides--16-11-10--322.jpg       

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cactee-Serre-zones-arides-16-11-10-IMG_1197.JPG

     

     

     Cactees-Serre-zones-arides-16-11-10-328.jpg

     

     

    Cactees-Serre-zones-arides-16-11-10--copie-1.jpg

     

     

    D'autres plantes, celles qu'on dit "grasses", pratiquent la succulence (du latin succus : suc, sève) et stockent dans leurs formes charnues le précieux liquide :

     

     

    Aloe-vera-Serre-zones-arides-16-11-10--333.jpg

     

     

     

    Agave---Serre-zones-arides-16-11-10--318.jpg

     

     

    Ces plantes à rosette, nous en connaissons certaines puisqu'elles se sont adaptées à nos climats. On peut citer les Aloés, les Agaves, ou les Echeverias...

     

    Aloe---Echeveria--Serre-zones-arides--16-11-10-316.jpg                          

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                

     

     

    Il est aussi des plantes qui se sont constitué des réserves dans leur tige ou leurs racines renflées et gorgées d'eau :

     

    Caudex-tiges-renflees-serre-zones-arides-IMG_1189.JPG

     

     

     

     

    Autre stratagème développé par les fameuses plantes-cailloux qui ont trouvé le moyen de résister à la sécheresse en se terrant littéralement au ras du sol et au  milieu des rochers :

     

     

    Plante-caillou-Serre-zones-arides--16-11-10_1207.JPG

     

     

     

                  Plante-caillou-Serre-zones-arides--16-11-10-1202.JPG        

     

            Plante-caillou-Serre zones arides- 16-11-

     

                              Dommage, cette dernière a dû fleurir un peu avant notre passage...

     

                                                                                                                                          

     Mais il y a encore mieux dans l'élaboration de stratégies anti-sécheresse, c'est de rester au stade minimaliste de graine jusqu'à ce que la moindre goutte d'eau provoque la germination et une floraison ultra-rapide...

     

    On ne peut vraiment qu'être admiratif devant tant d'ingéniosité et d'intelligence déployées par le règne végétal. Cela devrait nous inciter au respect absolu....  Mais ceci est une autre affaire !

     

     

     

    Pour en savoir plus, un documentaire très intéressant sur l'installation des serres a été diffusé aujourd'hui sur France5.

     

    Pour ceux qui l'ont manqué, il est disponible sur internet jusau'au 5 décembre avec le lien suivant :

     

    http://documentaires.france5.fr/documentaires/la-main-verte 

     

    (merci à Anne qui m'a communiqué l'info...)

     

     

    J'ajoute qu'une nouvelle diffusion aura lieu le 7 décembre prochain à 15 heures 33.






     

       


    7 commentaires
  •  

    Afin de mieux comprendre l'évolution du règne végétal sur la terre, une visite s'impose nécessairement au pavillon consacré à l'Histoire des Plantes...

     

    Serre-Histoire-des-plantes-Entree-IMG_1253.JPG 

     

     

    Et plutôt qu'un long discours qui deviendrait vite fastidieux, je préfère vous proposer le résumé réalisé par des spécialistes de la question :

     

    Histoire-des-plantes--IMG_1256.JPG

     

     

    Entre l'apparition de la photosynthèse à la surface de la terre  (-3500 millions d'années) et celle des plantes à fleurs (-125 millions d'années), il faut imaginer l'évolution de ce monde végétal sans lequel nous, les humains, ne serions sans doute pas là...

     

    La photo qui suit montre un petit bassin symbolisant l'océan matriciel où baignent des algues vertes ; ce sont leurs aïeules qui ont permis la conquête de la terre ferme. Les mousses et les hépatiques qui l'entourent furent les premières plantes qui s'installèrent  au sec grâce à une inventivité particulièrement efficace...

     

     

    Ocean-primordial--IMG_1258.JPG

     

     

     

    La biodiversité, un monde fragile à préserver...

     

     

    Biodiversite--IMG_1291.JPG

     

     

    A titre d'exemple, voici quelques photos de végétaux fossilisés qui nous viennent de ces mondes aujourd'hui révolus :

     

     

    Tronc-silicifie-d-Araucariacee-Histoire-des-plantes---372.jpg

     

     

    Coupe d'un tronc silicifié d'Araucaraciée

     

     

    Tronc fossile de cyprès chauve- 33maHistoire des pltes- 37

     

     

    Tronc fossile d'un Cyprès chauve

     

     

     Empreinte-de-feuilles--368.jpgEmpreinte-de-feuilles-369.jpg                                                                                                                              

     

     

     Des empreintes de feuilles

     

     

     

    Les végétaux présentés dans cette serre sont les héritiers de cette évolution longue de 400 millions d'années : fougères, prêles.... des noms qui nous sont familiers.

     

    Histoire-des-plantes-IMG_1290.JPG

     

     

    Serre-histoire-pltes-preles--367.jpg

     

     

     

    Serre-histoire-pltes--375.jpg

     

     

     

     

    Serre-histoire-pltes--fougeres-arb--366.jpg

     

     

    Aristolochia-gigantea-381.jpg

     

     

    Lovées au pied d'un tronc, les circonvolutions d'un Aristolochia Gigantea

     

     

    Serre-histoire-pltes--377.jpg

     

     

    J'en terminerai avec ce sujet un peu ardu c'est vrai, par cette photo dont j'aime particulièrement  les nuances de vert...

     

     

    Je vous donne prochainement rendez-vous dans les zones arides et désertiques, un sujet pour le moins "épineux" !!


    10 commentaires
  •  

     

    En cette année de la biodiversité, les Serres tropicales du Jardin des Plantes  de Paris ont rouvert leurs portes au public après des travaux de réfection entamés en 2005.

     

     Jardin-des-plantes--grande-serre-tropicale-IMG_1294.JPG

     

     

     

     

     

    Serre-tropicale--Jardin-des-plantes-386.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La plus grande de ces cathédrales de verre abrite le monde foisonnant des forêts tropicales humides. Tout a été mis en oeuvre pour offrir aux espèces végétales vivant dans le même biotope, les conditions les plus favorables à leur développement : humidité, température, luminosité....  Et cela semble leur convenir !

    On y retrouve certes des grands arbres mais aussi des plantes de sous-bois,  herbes et autres végéraux  dont nous utilisons couramment les ressources : cacaoyer, caféïer, bananier, poivrier... 

     A titre indicatif, il faut savoir que cette flore qui croit sous les arbres de la forêt tropicale humide, vit souvent avec moins de 1% de lumière et qu'elle constitue 30% des espèces ne dépassant pas deux mètres de hauteur... 

     

     

    Bananiers--IMG_1160.JPG

     

     

    Bananiers--PARIS-306.jpg

     

     

    A propos du Cacaoyer :

     

    De son nom savant, Théobroma cacao, le cacaoyer porte ses fruits à même le tronc, ce qui permet aux insectes pollinisateurs et mammifères frugivores d'y accéder facilement.

     

     

     

    Cacaoyer---theobroma-cacao--IMG_1165.JPG

     

     

    Cabosses-Cacaoyer--PARIS-310.jpg

     

    Les cabosses contiennent des fèves très nutritives et riches en théobromine qui activerait, dit-on, la bonne humeur des consommateurs de chocolat ! Quant à la pulpe blanche ou mucilage, elle est fort appréciée des animaux de la forêt.

     

    Toutefois, avant que nous dégustions nos tablettes favorites, les graines de cacao doivent subir un certain nombre de transformations après torrefaction et fermentation. Elles passent tour à tour par l'état de pâte, beurre, poudre, avant d'être associées à divers ingrédients : sucre, lait... qui vont déterminer leur goût définitif.

     

     

    A propos du poivrier ou Piper Nigrum :

     

    Piper-nigrum--PARIS-312.jpg

     

     Le poivre est une épice universelle connue bien avant l'Antiquité. La plante peut être rampante comme celle-ci ou grimpante.

    Les grains de poivre sont des baies : ramassées immatures, elles donnent le poivre vert, à mi-maturité et séchées, elles deviennent poivre noir. Complètement mûres et débarrassées de leur envoloppe, elles sont poivre blanc.

    Cette épice est cultivée en Inde, Asie du sud-est et aussi Brésil, Chine.

     

     

    A propos du Cafeier, Coffea arabica :

     

    Le cafeier est originaire d'Afrique de l'Est mais il est également  cultivé en Amérique du Sud et au Vietnam. La variété Arabica représente 80% de la production mondiale.

     

    Les grains de café sont tirés des fruits, les cerises. A la récolte, ils sont verts et doivent être torrefiés afin de libérer leur arôme :

     

     

    Grains-de-cafe-verts-et-noirs--PARIS-346.jpg

     

     

     

    Le café, breuvage trés apprécié, a longtemps été utilisé comme remède en raison des nombreux composés chimiques qu'il contient, dont la caféine.

     

     

    Coffea-arabica-PARIS-344.jpg

     

     

    Sur le plan économique, il constitue le second produit, après le pétrole, en valeur sur le marché mondial. C'est dire à quel point cette ressource  représente une véritable richesse pour de nombreux pays tropicaux.

     

    Un mot sur le Fromager ou Kapokier :

     

    C'est un arbre imposant, au tronc épineux, qui peut atteindre 70 mètres de hauteur. Il est très utile et considéré comme sacré par les populations d'Afrique comme il l'était pour les Mayas.

     

    Son bois, blanc et tendre, permet la fabrication de nombreux objets usuels et ses fruits fournissent le Kapok, un produit qui garnissait souvent il n'y a pas si longtemps, l'intérieur de nos coussins... 

     

     

    Arbre-Fromager--PARIS-351.jpg 

     

     

      Fromager-Kapok-PARIS-353.jpg

     

     

     

    Après ces quelques considération botaniques que j'ai pu vous indiquer grâce à la documentation très pédagogique offerte aux visiteurs, poursuivons la promenade dans cette magnifique serre qui donne un petit aperçu de ce que doit être la jungle... mais sans les singes et autres habitants...

     

    Ecorce-palmier--PARIS-334.jpg    Un palmier au tronc sculptural

     

     

    Palmier--PARIS-335-copie-1.jpg

     

     

    Des lianes.... dégringolant du rocher

     

     

    Serre-tropicale-h.-Rocher-PARIS-336.jpg

     

    Serre-foret-trop.-h.--lianes--IMG_1237.JPG 

     

     serre-foret-trop.-h.--lianes---plan-d-eau-IMG_1212.JPG

     

        jusqu'au plan d'eau ... 

     

    Plan-d-eau--PARIS-307.jpg

     

     

     Serre-foret-trop.-h.---rocher-IMG_1234.JPG

     

     

    On peut aussi pénétrer à l'intérieur de la grotte, ce qui donne une autre vision des choses en vue plongeante....

     

     

     

     

    Serre-foret-trop.-h.--grotte-IMG_1236.JPG

     

     

     

    serre-foret-trop.-h.--lianes-IMG_1238.JPG

     

     

    Voilà, je pourrais encore vous parler longtemps de cette balade en forêt tropicale, mais l'article risque d'être un peu trop long et puis je me propose de vous emmener ailleurs dans un prochain volet....

     

    ... Alors à bientôt et bonne semaine


    10 commentaires
  •  

    folplant10800.jpg

     

    Voici le titre choisi cette année pour la 23ème Fête des Plantes organisée ce week-end au Parc du Grand-Blottereau à Nantes...

     

    Folie ! Le mot n'est pas trop fort quand on voit le nombre de visiteurs convergeant vers le site dès samedi et repartant les bras chargés de végétaux de toutes sortes... Mais attention, une folie douce tout de même !

     

    Bien sûr, moi aussi je me suis trouvée prise par l'ambiance et l'euphorie générales bien qu'étant bien décidée au préalable à me montrer raisonnable ! Enfin bref...

     

    Voici donc mes acquisitions du jour :

     

     

    grand-blottereau-04-09-10-125.jpg

     

     

    grand-blottereau-04-09-10-127.jpg

     

     

    Je pense que vous avez reconnu ce dont il s'agit.... mais je vous indique tout de même les noms de mes nouvelles pensionnaires :

     

    - Deux Heuchères : "Caramel" et Obsidian", cette dernière d'une teinte pourpre-chocolat presque noire,

     

    - Deux Echinacéas, l'une vert anis et l'autre d'un joli rouge fuchsia, à placer impérativement au soleil,

     

    - Un petit Fuchsia aux jolies fleurs dressées vers le ciel et nommé "Walz Jubelteen"

     

    - Deux Scleranthus uniflorus, plantes très basses qui s'apparentent aux mousses qui devraient trouver leur place dans  le petit espace japonais

     

    De toute façon, bien obligée de me limiter vu la surface dont je dispose... mais je suis contente de mes acquisitions néanmoins, même si elles n'ont rien d'extraordinaire.

     

    A présent, quelques vues glanées ici ou là sur le site de la fête proprement dite :

     

     

    Gd-cadre--grand-blottereau-04-09-10-057.jpg


    grand-blottereau-04-09-10-019.jpg

     

     

    Les cadres rouges disposés ici et là sont une très bonne idée pour diriger et  fixer le regard...

     

     

    grand-blottereau-04-09-10-014.jpg

     

    Une ribambelle de pins préformés en vue de devenir de beaux arbres taillés en nuages...

     

    Tous les exposants se sont attachés à présenter leur stand de la manièe la plus attrayante possible mais certains ont constitué de véritables massifs hauts en couleurs :

     

    Rospico-grand-blottereau-04-09-10-066.jpg

     

    Ici un superbe massifs d'Hydrangéas chouchoutés par leur "soigneur" !

     

    Là, une cascade de piments  aux coloris éblouissants :

     

    grand-blottereau-04-09-10-120.jpg

     

     

    grand-blottereau-04-09-10-053.jpg

     

     

    grand-blottereau-04-09-10-062.jpg

     

     

    L'écologie et la défense de l'environnement ont également fait partie des préoccupations des organisateurs. A commencer par les toilettes sèches proposées aux visiteurs...

     

    grand-blottereau-04-09-10-003.jpg

     

     

    ... ou  la visite du Jardin Naturel des élèves du lycée horticole du Grand-Blottereau...

     

     

    Jardin-au-naturel-du-lycee--grand-blottereau-04-09-10-036.jpg

     

     

    Quelques Hôtels à Insectes pour donner des idées au jardinier écolo amateur qui sommeille en tout un chacun :

     

     

     

    grand blottereau 04-09-10 042                   Hotel-a-insectes--grand-blottereau-04-09-10-037.jpg                        

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plusieurs associations ont proposé des panneaux pédagogiques explicatifs sur la manière de confectionner son compost  ou sur la façon de se comporter "écologiquement" au jardin...

     

    Les idées en la matière avancent tout doucement mais sûrement, du moins on peut l'espérer !

     

     

    Engagements-jardin-naturel-grand-blottereau-04-09-10-008.jpg

     

     

    Compost--grand-blottereau-04-09-10-041.jpg

     

     

    Au total une fort intéressante et agréable Fête à la gloire des plantes et de la nature, organisée dans le très beau parc du Grand-Blottereau. Merci et compliments à tous ceux qui ont oeuvré pour la réaliser pour notre plus grand plaisir. La météo ayant de surcroît, bien voulu se montrer clémente... tout était parfait !

     

     

     

    Boule-rouge--grand-blottereau-04-09-10-023.jpgHibiscus- grand blottereau 04-09-10 077


    7 commentaires
  •  

     

    Giverny--Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pa-267.jpg

     

     

    En 1893, Claude Monet agrandit sa propriété en achetant un terrain traversé par un bras de l'Epte, le Ru, dans l'intention d'y creuser un étang. 

    Ce n'est pas sans peine car le projet affole le conseil municipal et les paysans voisins, perturbés par les idées pour le moins bizarres du nouveau-venu ! Pensez : planter des  espèces végétales exotiques, c'est sûrement dangereux !!

    Cependant, Claude Monet persévère et voit tout de même son entreprise se réaliser... le jardin d'eau dont il rêve voit le jour !

    Des Nympheas sont installés en compagnie de nombreuses plantes aquatiques et deux ans plus tard, le pont japonais est construit.  Cette dernière idée est dûe au fait que Monet, collectionneur d'estampes japonaises, est véritablement fasciné par la culture nippone... Cette influence se retrouve d'ailleurs dans sa façon d'appréhender son travail de peintre.

     

     

    Giverny--Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pa-276.jpg

     

     

    Le Pont japonais et son reflet dans l'eau....

     

    Giverny--Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pa-278.jpg

     

     

     

    Au printemps, les berges de l'étang sont très fleuries et les pivoines arbustives aux  lourdes têtes penchées semblent saluer les nénuphars :

     

    Giverny--Etang-Nympheas-Piv.-arb.--31-mai-2010--Pa-244.jpg

     

     

    Les saules pleureurs en font d'ailleurs autant :

     

    Giverny--Etang-Nympheas--31-mai-2010--Pan-345.jpg

     

     

    Giverny--Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pa-257.jpg

     

     

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan286.jpg

     

     

    Quand on flâne sur les sentiers qui longent les bords de cette pièce d'eau tranquille, on ne sait vraiment pas où poser le regard, tantôt attiré par les végétaux, tantôt par leur reflet dans l'eau... L'ombre et la lumière jouent constamment une partition que nos yeux ont parfois du mal à suivre...

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan343.jpg

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan352.jpg

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas--Reflets--31-mai-2010--Pan299.jpg

     

    Un étonnant résultat, ces reflets...

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan356.jpg

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan289.jpg

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan292.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas---31-mai-2010--Pan345.jpg

     

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas----31-mai-2010--Can333.jpg

     

     

     

    Giverny-Nympheas-31-05-10--279.jpg

     

     

    Giverny-Etang-Nympheas--Libellule--31-mai-2010--Can260.jpg

     

     

    Une belle résidente du lieu a bien voulu poser pour nous !

     

     

    Je vous propose d'achever la promenade du bassin aux Nymphéas en visualisant cette petite vidéo sur les accords musicaux de  "Musique de rosée"  tirée de l'album "Matin calme", Nicolas Jeandeot...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

    Claude Monet que nous connaissons tous en tant que peintre  à l'origine du mouvement impressionniste, était aussi un passionné d'horticulture. Il lui arrivait de déclarer "qu'en dehors de la peinture et du jardinage, il n'était bon à rien !"

    Il ne manquait jamais d'entretenir les jardins de ses résidences successives : Argenteuil,  Vetheuil entre autres ; il y semait des fleurs qui parfois se retrouvaient sur ses tableaux. 

     

    Jusqu'à ce qu' en 1883, il découvre enfin le lieu qui va devenir son coin de paradis : Giverny ! Et à Giverny, la maison rose entourée d'un grand jardin dont il a le plus grand besoin  pour loger sa nombreuse famille... L'aventure commence et l'entreprise est d'envergure car le terrain dépasse tout de même l'hectare... Mais rien ne l'arrête et il acquiert la propriété en 1890.

     

     

     

    Claude-Monet-22-8-2010-011.jpg

     

    Photo extraite de la biographie "Claude Monet" de Nathalie Reymond, 1992

     

    Claude Monet est peut-être le seul peintre occidental à avoir calculé son jardin : il trace des plans, cherche des conseils, édifie des serres, embauche des jardiniers et surtout fourmille de projets... Le jardin prend forme !

    Jardinier dans l'âme, Il crée son jardin pour le créer , pour jouir de cette façon d'exprimer son art, pour le bonheur d'en profiter ... Car les innombrables coloris que lui offre la nature sont un véritable réservoir dans lequel puise son inspiration et jubile son imagination d'artiste....

     

    Visiter ce jardin aujourd'hui est un véritable cadeau. Il y régne une telle atmosphère de sérénité et  de beauté qu'il est difficile d'achever la promenade. Tout simplement on a le désir de se fondre dans cette calme ambiance, de s'attarder sur un banc et de rêver....  Je suis allée plusieurs fois à Giverny mais je crois que la saison que je préfère est le printemps, lorsque vient le temps des iris .

     

    Giverny-Iris--31-mai-2010--Pan-228.jpg

     

    Giverny--31-mai-2010--Pan238.jpg

     

     

    Giverny--31-mai-2010--Pan336.jpg

     

     

    Giverny- 31 mai 2010- Pan313                              

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Giverny-Jardin--31-mai-2010--Pan-300.jpg

     

     

     

    Giverny--31-mai-2010--Pan337.jpg

     

    Giverny--Iris-31-mai-2010--Pan-226.jpg

     

     

     

    Giverny--Pivoines--31-mai-2010--Pan229.jpg

     

     

    Giverny--pivoines-arb.---31-mai-2010--Pan234.jpg

     

     

    Giverny--Iris---31-mai-2010--Pan-328.jpg

     

     

     

    Giverny-jardin---31-mai-2010--Pan-221.jpg

     

     

     

     

     

    Giverny--31-mai-2010--Pan364.jpg

     

    Giverny-brouette--31-mai-2010--Pan230.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Volontairement ou pas, le jardinier a oublié sa brouette dans ce coin du jardin maintenant défleuri montrant ainsi au visiteur que la nature doit suivre son cours et qu'avant de replanter pour l'été, il faut laisser aux bulbes de printemps le temps de se régénérer...

     

    Voici maintenant une vue d'ensemble du jardin prise du premier étage de la maison dans la chambre de Monet, précisément :

     

    Giverny-Vue-de-la-maison--31-mai-2010--Pan308.jpg

     

     

    Pour moi, le jardin de Giverny ne se regarde pas de cette façon, on doit s'y promener, longer les allées fleuries en flânant, s'imprégner du lieu et surtout, prendre son temps...  Ce n'est pas du tout un jardin pour touriste pressé !!

     

     

    Dans un second billet, j'évoquerai la deuxième création de Claude Monet, le Jardin d'eau avec ses Nymphéas.

    Mais en attendant, vous pouvez vous rendre sur le joli blog de Soé qui vous offrira sa propre vision du Jardin de Giverny... Bonne visite !

     

    link
     (Cliquer sur link pour ouvrir le lien)


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique