• La "Famille Pots de Fleurs", disposée sur un échiquier, propose un bel exemple de détournement et de récupération d'objets ou vieux outils de jardinage.

    Cette oeuvre originale que l'on doit aux artisans qui ont participé à la restauration du site, nous rappelle que la fantaisie est toujours la bienvenue au jardin...












    Voici d'abord, vu de dos,  un Paon dont la queue insolite se déploie majestueusement !






     










    Le même vu de face :











    Un autre volatile de basse-cour.... une poule peut-être.

























    Dans la Famille Pots de Fleurs, je vous présente maintenant la Fermière, élégante avec sa tresse et ses sabots :











































    et son fermier de mari qui laboure....









































    accompagné de son chien :




























    La faune sauvage  est également présente, comme cet escargot dodu et ce beau papillon...


     




























































    La poursuite de cette visite se fera dans un prochain article..... à bientôt !


    7 commentaires

























  • Cette photo pourrait tout d'abord faire penser que nous nous trouvons devant un paysage du sud  de la France, mais non, pas du tout. Nous sommes aux abords du Château du Rivau, très bel ensemble architectural  des 15 et 16ème siècles situé en Touraine,  entre Richelieu et Chinon.

    Mon propos aujourd'hui n'est pas de le visiter, mais plutôt de vous faire découvrir ses jardins.
    Le Ministère de la Culture ne s'y est pas trompé lorsqu'il les a classé "Jardins remarquables" car ils le sont indéniablement. J'ajouterai quant à moi qu'ils sont surtout surprenants, ludiques, "épatoyants" et gargantuesques !
    Des mots qui ne s'appliquent pas forcément à des jardins c'est vrai, mais voyons plutôt.... et passons l'entrée.


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     










    Nous voici face au château que précède un superbe assortiment de fleurs et de légumes fort bien entretenu : le "Potager de Gargantua". Pourquoi cette allusion au fameux géant de François Rabelais ? Simplement ce dernier a évoqué le Rivau dans son ouvrage "Gargantua" écrit en 1536...

    Avant de poursuivre cette visite, une précision : les propriétaires de ce site historique ont eu cette judicieuse idée d'inviter des artistes contemporains à disposer certaines de leurs oeuvres dans les jardins afin d'offrir aux visiteurs une vision totalement décalée du lieu. Donc, laissons-nous guider.... et prenons une allée à gauche du château.

    Là, nous pénétrons au bout de quelques pas dans la "Forêt enchantée", un monde à part, assez bizarre où résonnent les accents d'une musique douce un peu envoûtante. Tout à coup, un drôle de lutin nous regarde :








     

     

    Poliment, nous le saluons, ainsi que son compère, rassurés qu'ils soient composésde grillage...






































    Au détour d'une allée, un village de nains (sont-ils 7 ou davantage ?). Du regard, je cherche Blanche-neige... Heu ! je l'imaginais plus élégante !




























    Tiens, en voilà un qui ne s'en fait pas, Dormeur peut-être :



























    Mais à présent, quelles sont donc ces silhouettes qui semblent émaner des arbres....

                                                                   

                                                               

                                                                                                                                 












                                                                                              







    Elles nous dirigent vers la Cabane de l'Ogre.... que nous dépassons sans nous arrêter. On ne sait jamais...









    Plus loin, un grand échiquier sur lequel évolue la "Famille Pots de fleurs" nous parait nettement plus sympathique...                                            

    Pour continuer la visite, voir les liens suivants :

    http://jardin-de-ville.over-blog.com/article-23797210.html

    http://jardin-de-ville.over-blog.com/article-23922151.html


    http://jardin-de-ville.over-blog.com/article-24025660.html


    http://jardin-de-ville.over-blog.com/article-24255912.html





    6 commentaires

  • Là vraiment, une surprise m'attendait : lorsque l'on pénètre dans une sorte d'écrin vert cerné de haies persistantes, on aperçoit de vastes  taches de teintes vives surgissant çà et là et s'alanguissant le long d'allées de sable clair, tout  comme si un peintre avait par inadvertance, laissé ses tubes de couleurs se répandre sur sa palette....

    Ce jardin de pivoines est parfaitement époustouflant, à la fois par la beauté des fleurs, leur qualité, leur santé et l'importance de la collection présentée. Un réel plaisir pour les yeux qui ne savent plus dans ce cas-là où se poser... tandis que l'objectif du numérique devient tout à coup fébrile ! L'heure n'était pas tout à fait propice à la réalisation de belles photos, mais tout de même.... j'avoue que j'ai été subjuguée !
























     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



























     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     











































































                              

                                                                                                                      


































     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ajouterai juste une petite remarque : je n'ai pas remarqué la moindre signalisation indiquant les noms des plantes, mais après tout qu'importe, seul le plaisir du moment compte... et je suis contente d'avoir pu saisir cet instant là et de vous en faire part...


    6 commentaires

  • Au sein d'un espace de 160 hectares consacré à la promenade dans la nature à l'écart de l'agitation citadine, la Ville de Bordeaux a aménagé un remarquable Parc Floral d'une trentaine d'hectares où s'épanouissent selon les saisons, des collections d'iris, de roses, de pivoines...

    En mai, de passage dans la région, une visite de ce lieu s'imposait pour nous. Voici donc ce que nous avons glané au cours de cette promenade essentiellement orientée sur les roses et les pivoines.

    Sous un soleil éclatant et chaud de début d'après-midi, les coloris des fleurs sont particulièrement intenses, voire un peu "écrasés". Tant pis, ne m'en veuillez pas pour ce détail technique et commençons par la roseraie :




    Parmi les centaines de roses présentées, cette "Céline Delbard" est presque ma préférée








     

     

     















                           La photographe prise en flagrant délit, c'est moi...













    Une belle colonnade fleurie...


























     






    Les rosiers lianes partent à l'assaut des arcades prévues à cet effet












    Et puis, quelques portraits en plan rapproché :

                                                                                                                                                                       
                                                              















                                                           




                                                                                                                    

     

     

                                                                                                                   

     

                                                                                                                                                                                  

                                                                                                                                                                                         

    Le paillage est de rigueur dans cette roseraie, une pratique à généraliser dans les jardins publics comme dans les jardins privés. Bon pour l'environnement tout çà...



    La suite de cette visite, concernant la "pivoineraie" (je ne sais pas si le mot existe, sinon, je viens de le créer !), fera l'objet d'un second article.

    A très bientôt...

    3 commentaires

  • A présent, j'arrive au terme de ce modeste reportage sur le très beau parc de la Beaujoire. Vont figurer dans ce dernier volet, quelques arbres et arbustes, des vivaces également ainsi qu'une petite vidéo effectuée dans un espace que j'aime particulièrement, et qui j'espère vous plaira...















    Aériennes, les Ancolies...


                Une belle azalée blanche souligne un massif d'arbustes



























                                                     Une glycine en plein épanouissement dégringole d'une grande pergola





               Détail de cette glycine (Chine ou Japon ?) à la fois blanche et bleue

































     

    Lupins, Pavot
       et  Dicentra (Coeur de Marie)


















































                     Plate-bande d'Hostas





                         Très bel Erable pourpre




















    Un jeune arbre rose au feuillage de frêne essaie de s'imposer....





















    Eclatant de teintes vives, le Pieris est éblouissant !






















    Ailleurs, quelques primevères attirent l'attention :










                                                                  




























     Elles vivent dans les zones humides du parc où s'ébattent joyeusement une bande de batraciens bruyants auxquels font écho les oiseaux qui chantent à tue-tête ! Finalement, pas si tranquille que çà le coin en question...







































                                          





                               Fin.........                                      

    6 commentaires


  • Ainsi que je l'avais annoncé dans l'article précédent, voici la suite de notre promenade dans le parc de la Beaujoire à Nantes. Ceci pour vous présenter les iris et plantes vivaces qui ont attiré notre attention ce jour-là.... Bonne visite !


































































































    Les iris sont disposés dans une sorte d'amphythéâtre dont le centre est un plan d'eau animé par cette fontaine contemporaine  de Gustave Tiffoche

     

     

















































































































                                                                                                  














































                                                            































    Vu le nombre de photos consacrées aux iris, je pense que les vivaces feront l'objet d'un 3ème article, alors à suivre.....


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique