•  

    Je reviens sur ce sujet évoqué il y a une semaine, la naissance des Machaons que nous avons pu observer de très près (article du 8 Mai dernier)...

    Le premier papillon né le 8 mai est resté tranquillement avec nous pendant deux jours et j'ai même pu le balader dans le jardin posé sur le bout de mes doigts ! Je pensais que le fait de le laisser sur une fleur l'inciterait à s'envoler... Mais non, il attendait son heure ! Celle-ci est intervenue le 10 mai à douze heures quinze très précises tout à fait à l'improviste. Tandis que je m'approchais du cornouiller où il se trouvait, un claquement d'aile a retenti au-dessus de ma tête et le papillon a disparu aussitôt à tire-d'ailes...

     



     

    Machaons, suite et fin...

     

    Machaons, suite et fin...

     

    Machaons, suite et fin...

    Photo prise juste avant son envol...

     

    Il faisait très beau ce dimanche 10 mai et nous avons passé beaucoup de temps dans le jardin... à observer entre autres, la lente métamorphose de la chrysalide de Machaon n° 2 qui s'est poursuivie, une dizaine d'heures durant,  jusque dans la nuit :

     

    Machaons, suite et fin...

    Dans son petit hamac, la chrysalide laisse entrevoir par transparence le dessin délicat des ailes du futur imago.... Fascinant !

    Machaons, suite et fin...

    Ce petit hamac en papier (réalisé sur les conseils de Maï) a permis de fixer les chrysalides dans le bon sens sur une branche (les papillons sortent par le haut)...

    Une fois encore, l'observation de la naissance du papillon nous a échappée puisqu'elle a eu lieu la nuit. De plus nous avons très peu de photos car ce dernier Machaon, beaucoup plus vif que le premier, est parti très vite dès la sortie dans le jardin...

    Le voici juste avant :

    Machaons, suite et fin...

     

    Machaons, suite et fin...

     

    Voici les deux chrysalides abandonnées par leurs propriétaires :

     

    Machaons, suite et fin...

     

    Ainsi s'achève cette expérience d'"entomologie" qui s'est conclue par la naissance de deux superbes insectes.... Notre inexpérience en la matière nous a causé quelques appréhensions mais finalement tout est bien qui finit bien !

     

    Chers Aminautes, je place mon BLOG EN PAUSE pendant quelques jours...

    Merci d'avance de vos visites et petits mots

    et à très vite !

    Bises de Shuki

     

     

     


    20 commentaires
  •  

    Vous souvenez peut-être de nos deux chenilles de Machaon découvertes sur un pied de fenouil le 3 octobre 2014...

    Naissance de Machaon !

     

    Naissance de Machaon !

     Recueillies afin d'éviter l'action des prédateurs, elles se sont métamorphosées trois jours après...

    Naissance de Machaon !

     

    Elles ont passé l'hiver (plus de sept mois en réalité) dans un récipient transparent au frais dans la véranda, bien installées dans des petits hamacs de papier selon les directives de Maï, que je remercie au passage  pour ses conseils éclairés !

     

    Naissance de Machaon !

    Et les observateurs que nous sommes scrutaient régulièrement les chrysalides qui ne semblaient pas évoluer d'une miette, au point que nous pensions voir les choses s'arrêter là...

    Sauf que non ! Aujourd'hui 8 mai 2015, le miracle s'est produit et j'ai le grand plaisir de vous présenter Zoé, Machaon premier-né !

    Ici, les ailes pas tout à fait déployées :

    Naissance de Machaon !

     

    Naissance de Machaon !

     

    Naissance de Machaon !

    Là, posé sur mes doigts pour ma plus grande joie !

    Dommage, nous n'avons pas assisté à la sortie hors de la chrysalide mais la voici avec une idée de sa dimension. Le papillon deux fois plus grand, devait être singulièrement comprimé, corseté dans cette carapace !

    Naissance de Machaon !

    au bout de quelques heures un liquide s'est échappé de la chrysalide :

    Naissance de Machaon !

     

    tandis que notre papillon, en pleine forme, commençait l'exploration de son environnement...

    Naissance de Machaon !

    Naissance de Machaon !

     

    Naissance de Machaon !

     

    Naissance de Machaon !

    Nous lui avons proposé de l'eau sucrée et miellée et même quelques fleurs auxquelles il ne s'est pas intéressé pour l'instant.

    Je le trouve magnifique et je suis d'autant plus ravie que c'est la première fois que je vois ce type de papillon de près.

    Même si des Machaons passent dans le jardin, ce qui est le cas, nous n'en avons jamais rencontré...

    J'espère que Zézette, la seconde chrysalide, va bientôt nous offrir le même cadeau...

     

    En vous souhaitant un beau week-end je vous adresse toutes mes amitiés et vous remercie d'avance de vos visites.

    Bises de Shuki


    26 commentaires
  •  

    Je finissais par désespérer de voir des papillons sur mon fouillis d'Asters d'automne !,

    Bien à tort, car certains nous ont tout de même rendu visite en se régalant au passage de cœurs d'asters.

    C'était avant que la pluie et le gris s'installent car ces jolis insectes apprécient la chaleur et le soleil...

     

    D'abord un beau VULCAIN, que chacun connait bien, presque un habitué du jardin :

    Vulcain

    Ailes jointes

    et le même, ailes semi-ouvertes :

     

    Papillons au jardin

     

    En voici un je n'avais jamais observé :

    le SOUCI ou COLIAS CROCEA, de la famille des Piérides

     

    Colias Crocea

    Dommage qu'il n'ouvre jamais les ailes lorsqu'il butine car il est très coloré, d'un beau jaune et brun ou noir que l'on aperçoit lors de ses vols rapides ...

    Voici le même, ou un cousin, surpris en bord de mer sur des ronces :

     

    Colias Crocea

    Parmi les plus connues de la famille Piéride, voici celle du Chou, qui vient tous les jours nous rendre visite, bien que nous n'ayons pas de choux dans le jardin ! Un papillon très commun que l'on voit partout...

      

    Piéride du chou...

    Piéride...

     

     

    Sur les asters de nouveau, une élégante BELLE-DAME, la VANESSE DES CHARDONS qui n'a pas hésité à prendre la pose sur les fleurs, très sûre de sa beauté... un vrai régal pour le photographe, un papillon presque immobile !

    Vanesse des Chardons

     

    Papillons au jardin

     

    et encore plus près !

     

    Papillons au jardin

     

    Ces quelques images pour vous souhaiter une bonne fin de semaine.... avec du soleil peut-être !

    Bises et à bientôt,

    Shuki

     


    17 commentaires
  •  

    Pour une surprise c'en était une en ce début d'automne : deux chenilles bien dodues se prélassaient ce jour-là au soleil sur le fenouil bronze dont je pensais qu'il n'attirait pas grand-monde ! Erreur ! Et ces chenilles que je connais bien pour en avoir déjà vu... en 2008 (!) sont celles du papillon "Machaon" ou "Grand Porte-Queue".

    Voici ces dames que j'ai aussitôt nommées Zoé et Zézette pour les distinguer !

    Chenilles de Machaon

     

    Chenilles de Machaon

     

    Pensant les protéger des éventuels prédateurs, nous leur avons offert le gîte et le couvert...

    Le 3 octobre :

    Chenilles de Machaon

    Elles dévoraient le fenouil avec allégresse et gourmandise.... et se reposaient entre-temps,

    mais le 4 octobre, Zoé a entamé une sarabande infernale au point que nous l'avons retrouvée sur le sol en train de prendre la poudre d'escampette... Dûment récupérée, elle a poursuivi fébrilement ses activités, montant, descendant sans cesse le long des branches de noisetier ajoutées au fenouil. Et nous l'avons regardée, très étonnés, s'agiter toute la journée. Il fallait la surveiller car la tentation était grande pour elle de sortir du bocal...

     

    Chenilles de Machaon

     

    Chenilles de Machaon

     

    Puis le 5 octobre au matin, nous découvrons Zoé la chenille, en cours de métamorphose  ! Et nous avons compris que toute cette agitation de la veille précédait la transformation... Elle s'était fixée sur la toile intissée au moyen de fils de soie en se ramassant sur elle-même, immobile cette fois-ci.

     

    Chenilles de Machaon

     

    Le 6 octobre, Zoé s'est totalement transformée en chrysalide, solidement amarrée au support par une ceinture de soie blanche :

    Chenilles de Machaon

     

    Chenilles de Machaon

     

    Et Zézette pendant ce temps-là ?

    He bien la plus jeune chenille, demeurée bien sage depuis le début, s'est soudain  déchainée selon le même scénario que sa sœur Zoé. C'était le 8 octobre. Après avoir arpenté pendant des heures des grandes branches de noisetier, elle s'est soudain calmée, repliée sur elle-même et mise à tisser de la soie :

    Chenilles de Machaon

     

    Au bout de quelques heures, trois au total entre les deux clichés, la transformation était effectuée et voici notre deuxième chrysalide fixée sur sa branche :

     

    Chenilles de Machaon

     

    Et pour finir, aujourd'hui, petit portrait des deux chrysalides Machaon :

     

    Chenilles de Machaon

     

    Maintenant j'ignore complètement si la transformation des chenilles ira jusqu'à l'éclosion des papillons et surtout quand ?

    Une affaire à suivre que je ne manquerai pas de partager avec vous bien entendu ! 

    Bon dimanche à tous,

    Bises de Shuki

     

    © SHUKI sur toute cette série de photos


    15 commentaires
  •  

    On les cherche, on les guette, on en voit peu, du moins ici.... mais quelques-uns tout de même...

     

    Voici quelques portraits de PAPILLONS saisis au vol ces derniers jours :

    Un nocturne d'abord, discret de coloris puisque gris tacheté, le MORMO MAURA L. (Famille Noctuidae) découvert par Linné en 1758.  C'est un papillon assez commun en France, il ne bénéficie d'aucun statut de protection.

    Celui-ci se cachait près du serre-bois dans un coin ombragé du jardin  posé dans un seau, d'où le fond un peu bizarre ! :

    Quelques papillons...

     

    Un ROBERT LE DIABLE, repéré au bord d'une rivière et qu'il a fallu supplier pour qu'il reste enfin immobile !

    Quelques papillons...

     

    Quelques papillons...

     

    et tout à l'heure dans le jardin, sur les SEDUM SPECTABILE dont il est très friand : Le VULCAIN ou l'AMIRAL, une Vanesse comme le précédent. C'est un papillon migrateur...

    Quelques papillons...

    Ici les ailes pliées, on distingue sa trompe tandis qu'il butine les petites fleurs du Sedum

     

    Quelques papillons...

     

    et une petite dernière car il s'est montré très sage...

     

    Quelques papillons...

     

    Pour finir voici un autre Robert ou plutôt Moïse ! Oui ! ce pauvre papillon était en train de se noyer dans une soucoupe d'eau où il avait sans doute voulu étancher sa soif quand mon mari l'a découvert cet après-midi ...

    Là sur le sol, il se remet de ses émotions mais n 'a pas très bonne mine !

     

    Quelques papillons...

     

    Quelques papillons...

    Il tentait de s'envoler mais je pense que l'une de ses ailes avait un problème car il retombait très vite. Je l'ai délicatement pris et posé sur un Sedum où il est resté un moment avant d'aller se dissimuler parmi les plantes du massif... où je ne l'ai pas revu.

     

    Quelques papillons...

      

      

    Très bonne semaine à tous, avec le soleil si possible...

    Bises de Shuki

     


    17 commentaires
  •  

    Je me lamente toujours de la rareté de ces magnifiques insectes souvent si chatoyants, mais voici tout de même ceux qu'il m'a été donné de croiser récemment....

     

    La Callimorphe ou Ecaille chinée est un papillon fidèle du jardin. A la fois diurne et nocturne, il butine activement en plein soleil. L'une de ses plantes hôtes est le framboisier, abondant chez nous. J'aimerais beaucoup le photographier ailes ouvertes, ce qu'il refuse systématiquement de faire ! Dommage car sous son manteau rayé, il cache une très jolie robe orange tachetée de noir...

     

    Portraits de Papillons...

     

    Toujours dans le jardin, un papillon que j'ai d'abord pris pour un nocturne mais qui pourrait bien appartenir à la famille des Hespérides, l'Hespérie de l'Epiaire. Cette plante hôte réapparait régulièrement dans les massifs, ceci pouvant expliquer cela...

    L'Epiaire a un feuillage qui ressemble un  peu à l'ortie, les piquants en moins mais une odeur très agréable en plus ! Ses petites fleurs mauves sont réunies en épis mais elles durent peu :

      

     

    Portraits de Papillons...

     

    Portraits de Papillons...

     

    Portraits de Papillons...

     

     

    Quotidiennement on voit aussi un ou plusieurs Tircis, de la famille des Satyres :

    Portraits de Papillons...

     Voilà pour le jardin de ville...

     

    Et pour celui des "champs", d'autres espèces :

    Par exemple le Citron, en pleine séance de mimétisme sur les laurier-palmes ! J'ai bien failli le manquer... 

    Portraits de Papillons...

     

    L'Amaryllis, une espèce proche du Myrtil mais moins banale, un papillon très friand de Lysimaques :

    Portraits de Papillons...

    Portraits de Papillons...

     

    Et pour finir, une jolie Petite Tortue, découverte sur le mur d'une maison à la Gacilly (alors qu'il y a tant de fleurs partout en ce moment !)

     

    Portraits de Papillons...

     

    Portraits de Papillons...

    Je tremblais presque en la priant de ne pas bouger ! Conciliante, elle m'a laissée faire... Vous pensez, la première fois que je rencontrais ce papillon ! Il ne fallait pas rater l'occasion...

      

    En vous souhaitant un beau jeudi d'été,

    à très bientôt !

    Shuki

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique